Budget 2021 : la municipalité investit dans votre quotidien !

Voté lors du Conseil municipal du 11 février, le budget regroupe les projets qui se concrétiseront ou seront amorcés en 2021.
La Municipalité présente un budget audacieux. Son objectif ? Continuer à répondre aux besoins des habitants et mettre en œuvre des projets qui transformeront positivement notre Ville.

Dans ce contexte, des investissements d’ampleur seront réalisés avec la volonté que chaque euro dépensé bénéficie au plus grand nombre. Même si les notions de budget, d’investissement ou de dépenses de fonctionnement ne vous sont pas familières, une rapide description de la situation va vous permettre de saisir la complexité de cette dernière.

Comment présenteriez-vous le budget 2021 de la Ville du Bourget ?

C’est un budget de transition à la fois hérité du passé et qui a la volonté de construire une nouvelle politique validée par les citoyens. La situation sanitaire n’a pas freiné notre volonté. Bien au contraire !
Le budget que nous avons voté pour Le Bourget est ambitieux. Il peut se résumer
en deux axes : conforter la vie quotidienne des Bourgetins, leur permettre de vivre, de travailler, de s’épanouir dans une ville, où, comme le dit l’expression « il fait bon vivre ». Puis, nous voulons préparer l’avenir du Bourget en misant sur des projets porteurs qui préparent l’avenir. Nous avons amorcé ces changements dès notre arrivée en 2020, avec la restructuration de la police municipale, l’amélioration de la propreté, des équipements publics ou encore l’entretien de la voirie. Pour que notre ville rayonne davantage et qu’elle bouge, des animations plus attractives et diversifiées ont été proposées à toutes les générations de Bourgetins. Le Budget 2021 va nous permettre de continuer dans ce sens.

Concrètement, comment cela se traduit ?

Pour préserver le pouvoir d’achat des Bourgetins, fidèles à nos engagements de campagne et malgré le contexte national
peu favorable, nous n’augmenterons pas
les taux communaux des impôts locaux. À côté de cela, l’Etat augmente sa part de 0,2%. En 2021, la Ville lancera un ambitieux plan d’investissement dans l’optique d’être toujours plus attractive et d’améliorer le quotidien de tous. Au total 24,2 millions d’euros seront mobilisés pour investir dans notre quotidien afin de vivre dans une ville propre, agréable, sécurisée, dotée d’écoles de qualité où les enfants étudient dans des conditions optimales. Le Bourget doit redevenir une ville qui encourage les associations à développer leurs activités et permette à des milliers de Bourgetins de pratiquer leur discipline et faire briller les couleurs de notre commune. C’est un effort financier jamais vu au Bourget !

Quelles opérations marquantes seront réalisées en 2021 ?

Elles sont nombreuses. Le chantier de la nouvelle piscine va être lancé. 693 400 € seront consacrés à la rénovation des écoles dont 384 000 € pour la végétalisation de la cour maternelle Saint-Exupéry. En ce qui concerne la sécurité, 720 000 € sont mobilisés pour le déménagement de la Police Municipale au square Charles de Gaulle et l’aménagement technique des nouveaux locaux adaptés à des effectifs plus importants. Dans le même temps, nous allons redonner vie à cet unique poumon vert du Bourget, pour que les Bourgetins puissent pleinement se l’approprier. La Ville va y investir près de 500 000 € pour sa transformation et le sécuriser avec la présence de la Police Municipale. Plus de 382 000 € supplémentaires vont également être employés à la propreté pour que les habitants aient enfin le sentiment de vivre dans une ville propre. En ce qui concerne la voirie, la rue du Président Wilson, en piètre état va être rénovée à hauteur de 701 630 €. 700 000 € vont être investis afin de rénover et d’ouvrir le parvis de l’Hôtel de Ville aux piétons pour que les Bourgetins s’approprient pleinement une véritable centralité, au cœur de la ville.
Parce que l’accès aux soins fait partie des besoins essentiels et contribue à l’attractivité d’une commune, nous allons créer une maison de santé pluri-disciplinaire. Cette solution à la désertification médicale que nombre de villes ont choisie mobilisera 200 000 € cette année. Améliorer le cadre de vie,c’est adapter et réhabiliter les équipements municipaux afin qu’ils soient accessibles à toutes et tous. La municipalité a prévu 100 000 € au budget pour cette obligation légale. Des retards importants avaient été pris sur ce sujet ces dernières années.

la Ville va-t-elle faire pour financer ses investissements ?

Pour financer ces nombreuses transformations, validées par les électeurs en juin 2020, nous aurons recours à un emprunt maximum de 9,8 millions d’euros. (ndlr. Ce montant reste bien évidemment prévisionnel puisqu’il ne prend pas en compte, les recettes et subventions qui seront versées par l’État, la Région, le Département et Paris Terres d’Envol ou encore la Métropole du Grand Paris). L’emprunt pourra donc être revu à la baisse en cours d’année. Il s’agit d’un emprunt maîtrisé grâce aux taux bas actuels, pour faire des investissements qui seront générateurs d’économies. 2021 est l’année où nous devons emprunter pour offrir un cadre de vie dont les Bourgetins ont droit. Nous devons faire ces travaux d’embellissement en prévision des travaux du département qui débuteront sur l’avenue de la Division Leclerc et Jean Jaurès dans le courant de cette année.

Le 11 février , lors de la présentation du Budget primitif 2021, le premier de la mandature, vous avez souligné le « poids de l’héritage ».Pouvez-vous nous expliquer ?

En toute transparence, je souhaitais attirer l’attention des Bourgetins sur le fait que cet emprunt est nécessaire pour nous sortir du bourbier dans lequel leur commune a été mise avec une gestion plus que discutable des travaux de l’Hôtel de Ville.
Une indiscutable dérive budgétaire dont nous ne sommes pas comptables mais qui nous tombe dessus. Pour finir ces travaux, il manque 2,3 millions d’euros, soit 24% de l’investissement cette année, c’est le premier poste de dépenses. Un dérapage qui pèse inutilement sur les Bourgetins depuis 2017. Au total, les Bourgetins auront payé environ 4,8 millions d’euros pour les travaux de leur Hôtel de Ville ! Il y aussi la vétusté des équipements communaux. Pas moins de 4 000 000 € seront nécessaires sur les prochains exercices budgétaires afin de remettre en état nos écoles, gymnases et autres bâtiments, faute d’avoir été entretenus progressivement au cours des mandats précédents, selon l’audit bâtiments que nous avons engagé dès ma prise de fonctions. Les bâtiments scolaires représentent à eux-seuls 1 128 600 € de travaux ! Sans ces « trous », l’emprunt de la Ville aurait été inférieur à 6,5 millions. Autrement dit, 35% des investissements en 2021 sont le fait de la mandature 2014-2020.

Délibération du Conseil municipal du 11 février 2021

Note de synthèse du 11 février 2021

Budget Primitif 2021